Sparrow pour iPhone

Par -

Vous connaissez sans doute Sparrow pour Mac avec son interface à la Twitter (des volets glissants apparaissent au fur et à mesure que vous avancez dans les menus) ? Et bien voici que nos petits Frenchis ont sorti récemment la version pour iOS.

Une fois installée, on découvre toute la puissance et la simplicité de Sparrow pour iPhone; une interface claire, rapide et ludique.

Les comptes mails se configurent en une seconde. Ensuite, le reste se fait intuitivement et rapidement.

Une fois sur un mail, un simple swipe de droite à gauche permet de faire apparaitre un menu à la Twitter qui donne accès aux “répondre”, “mettre en favoris”, “labelliser”, “archiver” ou “supprimer”

Pour créer un mail, rien de plus simple, un tap en bas à droite sur l’icone bleue, permet de composer votre message. On choisit les destinataires à partir de la liste des contacts, on peut même à ce stade choisir s’ils sont en copie ou en principal (couleur bleue pour les destinataires principaux, en vert pour les mises en copie, et en orange clair pour les copies cachées).

Vous voulez changer de compte d’envoi ? Facile: vous appuyer en haut dans le bandeau et hop ! le tour est joué !

Cerise sur le gateau, on peut joindre des photos directement depuis Sparrow, là où avec l’application native d’Apple il fallait d’abord ouvrir Photos, choisir la photo et l’envoyer (pas très naturel comme procédure…).

Pour les mails avec conversations, il vous suffit de balayer de haut en bas pour voir la suite; pratique !

J’apprécie tout particulièrement l’affichage des avatars qui donnent un peu de “vie” aux mails (Sparrow reprend les avatars de votre carnet d’adresses ou ceux de Facebook, une fois connecté) ainsi que l’affichage des labels crées sous Gmail.

Vous l’aurez compris, Sparrow for iPhone est bourré de nouveautés et de raccourcis, je vous invite donc à télécharger cette application afin que vous vous rendiez mieux compte de toute la puissance de cette appli.

Seul petit hic, il n’y a (pour le moment ?) pas de fonction de push (vous savez les petites pastilles rouges vous indiquant le nombre de mails non lus) car Apple interdit à Sparrow d’utiliser cette API (peut être pour ne pas concurrencer son appli Mail ?), c’est vraiment dommage ! Pour soutenir Sparrow et obtenir cette fonctionnalité allez donc signer la pétition.

Avantages :

  • simple, clair, ludique, rapide
  • pouvoir joindre des photos directement depuis Sparrow
  • affichage des avatars dans les mails
  • L’application mail prend une autre dimension !
  • Les labels sous GMail sont visibles et accessibles !

Inconvénients :

  • Pas de push
  • ne fonctionne qu’avec Gmail, iCloud, MobileMe, AOL, Yahoo et comptes en IMAP
  • les comptes en POP ne fonctionne pas (hotmail, MSN, Live…)
  • Uniquement en anglais
  • ne fonctionne pas en paysage
  • Pas de personnalisation des signatures (images, liens…)

Sparrow pour iPhone est au prix de 2.39 euros

Rédacteur

2 commentaires to Sparrow pour iPhone

  1. Alain THOMAS

    yep dommage que ce soit payant à ce prix là on pourrait attendre que certaines fonctionnalités soient pas implémantées (mode paysage, push, comptes pop, etc) 😛

  2. Christophe Cuq

    Touta d’abord,merci @microboum pour l’article.

    @Palmipode : franchement, les comptes POP en 2012 ? Ça te manque vraiment ?
    Pour le push, il suffit d’utiliser Boxcar et le tour est joué.

    Bon, mode paysage, j’avoue que ça peut éventuellement manquer, même si je ne m’en sers pratiquement jamais.

    Non, pour moi Sparrow est devenu le client mail par défaut, aussi bien sur l’iPhone que sur le MBP

    Autres points positifs que je lui vois : la gestion des alias quand on a plusieurs adresses mail rattachées à un même compte gmail et surtout, corollaire indispensable, 1 signature par alias.

    Seul reproche : il manque la version iPad 🙂

    Voilà, c’est ma critique à moi. Bonne semaine à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.