Le phénomène du «unpacking» ou le BDM sur le divan !

Par -

Nous avons tous fait des recherches sur le Net avant de nous lancer dans l’achat d’un Mac. Caractéristiques, bancs d’essais comparatifs, tarifs… peut-être votre recherche vous a-t-elle alors dirigé sur YouTube, le plus-que-célèbre site de vidéos amateurs en ligne racheté par Google. C’est bien pratique YouTube au moment d’un achat : vous hésitez à revendre votre trop vieil iMac pour craquer sur le tout dernier, pas très sûr de vous quant au fait que cela révolutionnerait votre vie… une petite vidéo du produit et hop ! vous voilà décidé ! Le type qui filme son Mac dit combien la dernière génération d’iMac est fabuleuse, compare le temps de démarrage de deux machines… bref tout ce que ne vous dira pas un vendeur pressé dans votre boutique, même préférée.

Ce qu’il y a  de plus étonnant, ce sont ces vidéos intitulées «déballage» ou plus souvent «unpacking» ou «unboxing». Il s’agit donc de gars qui filment le déballage de leurs Mac (ou même plus étonnant encore, de leur CD d’installation de MobileMe ou d’iWork) tout fraîchement livré chez eux par UPS. L’opération prend un certain temps : ouverture du carton, un morceau de scotch par-ci, un morceau de polystyrène par-là… la première fois on se demande bien quand est-ce que l’on va finir par voir la bécane installée, toute rutilante et prête à être testée. La réponse ? Jamais ! Parce que la vidéo, et c’est bien là le plus étonnant, s’arrête pile-poil au moment où le déballage est terminé ! Le Mac trône sur le bureau avec sa souris et son clavier et le mec prend deux secondes pour dire «Bye bye».
Rideau.

BDM-7240

Au Blog Du Mac, nous avons donc voulu comprendre. Car si je parle ici de phénomène, c’est bien qu’il ne s’agit pas d’une ou deux vidéos isolées, mais de centaines, voire de milliers !! En effet si vous pouvez trouver sur le site le déballage de tous les Mac et de leurs accessoires, vous pouvez aussi trouver celui de… mixeurs à légumes… faites l’essai !

On pourrait d’abord penser que ce sont justes des types (car il s’agit pour une majorité d’hommes) qui tuent l’ennui comme ils peuvent. Néanmoins le nombre de visionnages de ces vidéos dépasse tout entendement. Il faut donc se rendre à l’évidence : on aime ça !

Au premier degré, on peut juste y voir le contentement du vidéaste: il a économisé depuis six mois, il attendait la sortie du joujou depuis un an, bref, dans un mouvement d’altruisme et, d’accord, pour frimer un peu, il nous jette ça à la figure via YouTube. Bon.

Au second degré, c’est plutôt le nombre de visionnages (et ne dites pas que vous ne l’avez jamais fait, seule votre maman y croira) qui attire l’attention. Car si l’on allonge tout cela sur le divan, nous découvrons que du côté lacanien cela pourrait bien avoir du sens ! N’ayez crainte, je vais faire simple.

La théorie de Lacan (qui revisita les écrits de Freud) repose en grande partie sur le fait que nous nous construisons sur l’illusion d’une perte. Nous perdons un objet et c’est cette perte qui est directement liée à notre entrée dans le langage. Nous nous mettons à parler parce que «ça manque». Le hic, c’est qu’en fait cet objet n’a jamais existé et pourtant nous allons nous mettre à courir après, toute notre vie. C’est là le moteur du désir.

Dès lors, chacun court après son objet, son Saint Graal, ce truc qui va faire que pendant un temps on va se sentir enfin complété (création artistique, jeux, achats…).
La mauvaise nouvelles ? C’est qu’à chaque fois c’est raté ! On croyait le tenir, l’avoir pour de bon et paf! que nenni, ce n’était pas tout à fait le bon et nous voilà repartis dans cette quête sans fin – au passage, tout le système publicitaire repose là-dessus…

On pourrait alors penser que c’est bien ça l’objet (sans mauvais jeu de mots) de ces vidéos. Tout leur attrait reposerait sur cette quête.

Du côté des vidéastes, ils se donneraient l’illusion de capturer l’instant magique, celui où gamin nous sous-pesions notre paquet cadeau et finalement n’était-ce pas le meilleur de Noël ? Cet «instant juste avant».

Pour les visionneurs, ce serait du côté de l’anticipation de l’instant T (‘jamais compris pourquoi on ne disait pas «l’instant I» mais bon…), nous nous y voyons déjà: Comme ce sera bien quand je l’aurai ce truc qui m’a toujours manqué !!!

Alors est-ce grave docteur ? Non, bien sûr. Pas tant que vous n’y passez pas vos nuits ou votre salaire ! Et si votre conjoint(e) vous dit «T’es vraiment débile de regarder ces vidéos !» vous n’avez qu’à répondre que c’est Lacan qui l’a dit ! Et toc !

Administrateur et rédacteur chez BDM

10 commentaires to Le phénomène du «unpacking» ou le BDM sur le divan !

  1. netslider57

    Bravo pour ce premier article qui m’éclaire un peu plus sur ce phénomène “unpacking” ! Finalement la pub aura raison de mon compte en banque !! 😉

  2. Très bon article très complet bienvenue davidg.
    Tu as une très bonne façon de rédiger, très agréable à lire !

  3. Ces vidéos traduisent l’impermanence et la vatuité des choses, mais il faut bien reconnaître qu’elles semblent plus souvent se rapporter aux produits Apple, non ? Est-ce d’abord le côté très esthétique du design Apple ou son côté précieux dans tous les sens du terme ?
    en tous cas, c’est devenu un vrai phénomène de mode et le moindre petit ou grand blogueur “Mac” se doit de montrer un déballage (mais un blog perso n’est-il pas déjà du déballage ?).
    Merci pour ces réflexions en tous cas et bravo pour ce premier article qui a du contenu i

    ps : ouch, j’ai cru lire “c’est Lokan qui l’a dit” : excuse !

  4. merci pour ce billet, belle analyse. La success story Apple repose sur cet engouement et le marketing, comme la stratégie de la marque y sont pour beaucoup. Ce phénomène n’est pas aussi répandu à travers d’autres marques (et pas que Moulinex, hein !) pourquoi ?
    Si l’on met de côté l’OS, la technologie ou encore le hard et le software, il faut qd même se rendre compte que nos mac sont beaux !

  5. Sumbobyboys

    Très très bonne réflexion, complète et soignée.

    En tant que blogueur (a mon niveau hein) j’ai déjà fait une vidéo de déballage.

    C’était lors de la sortie des nouveaux macbook blanc en novembre dernier et mon père s’en ai acheté un la semaine de leur sortie.
    Je n’ai pas fais cette vidéo pour me la péter (le MacBook est à mon père, il n’y a pas de mérite) et je ne pense pas l’avoir fait pour être “le premier”.
    L’idée première était de montrer l’ouverture une boite que beaucoup de gens à l’époque rêvaient d’ouvrir (pour ceux qui avaient commandé).
    Je me suis souvenu 1 an plus tôt, lors de la sortie des nouveaux MacBook avoir regardé pas mal de vidéo d’unboxing des MacBook, parce que je voulais savoir “comment c’était” et il faut avouer que cela étanchait un peut ma soif 🙂
    Après je pense pas que ce type de vidéo soit généralisable à l’ensemble des produits du marché. Mais quand une nouvelle génération de produit arrive, c’est toujours intéressant de savoir comment apple a fait le packaging.
    C’est peut-être débile, mais je suis fan de la pub (télévisuel surtout) des packaging des pub-concept etc… donc j’y accord de l’importance !

    Et pour se détendre : http://www.klakinoumi.com/2008/09/19/unboxing-1-le-preservatif-star/

  6. Très bon article ! Etant bon consommateur, j’aime tout savoir sur le produit visé. Si J’y suis autant intéressé, c’est pour le plaisir que ce genre de vidéo procure lorsque je suis dans l’attente de la sortie du dit produit ! Ce qui va pour l’un va souvent pour l’autre, je fais moi même ce genre de vidéo 😉

  7. Merci à tous pour vos critiques, c’est plus qu’agréable ! Pas sûr que je puisse enfiler mes chaussures aujourd’hui moi 😉 Content que le sujet vous “parle” !

  8. Remarque c’est pas nouveau, j’ai même donné dedans fin 2007 avec un iPod (filmé avec les moyens du bord) : http://bit.ly/ch9f98

  9. sumbobyboys

    Pour donner un second retour d’experience 6 mois apres le premier unboxing sur gantis.fr :

    Le déballage du macbook blanc de novembre a fait plus de 11000 vues et c’est la seconde vidéo la plus vue du compte youtube du blog.

    Je fais bien une distinction entre le compte youtube du blog et le blog en lui même. En effet, le billet en lui même n’a pas eu beaucoup plus de succès que les autres. Par contre la vidéo a beaucoup été vue sur youtube grâce à la recherche notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.