Pimp my iPhoto

Par -

 

iPhoto, logiciel de gestion et de traitement photos de la suite iLife, est souvent le mal aimé des photographes, surtout lorsqu’ils travaillent en format RAW. Il perturbe également de nombreux switcheurs windowsiens qui veulent garder la main sur leurs dossiers et répertoires.

 

Mais il peut devenir un excellent compagnon et vous faciliter la vie avec le web 2.0. Je vais vous présenter notamment un plugin qui me le rend indispensable ….  suspens ……

 

En effet, depuis la version 8 de iPhoto ’09 (oui, je sais ils ne sont pas très clairs chez Apple), vous trouverez l’intégration de Flickr et de Facebook.

Néanmoins, je vais vous proposer un autre plugin très pratique pour moi qui ait un compte gmail : picasaweb album, qui permet d’exporter le ou les fichiers ou l’album sélectionnés vers votre compte PicasaWeb pour partager de plaisante façon un album photos et éviter ainsi les envois multiples de photos par mail à vos correspondants.

http://picasa.google.com/mac_tools.html

 

Export vers PicasaWeb

 

Un autre plugin que j’utilise (beaucoup) est iPhoto2Twitter qui permet l’export vers Twitter. Il y a une version gratuite qui laisse un filigrane (assez discret).

 

http://www.bluecrowbar.com/software/iphoto2twitter/

 

 

export vers Twitter

Pour ma part, j’aime la présentation en évènements d’iPhoto à laquelle j’ajoute des albums intelligents (à partir des EXIF de la prise de vue ou des notations en *) et des albums (me permettant de faire des sélections ou de choisir un thème). La colonne de gauche sous la photothèque affiche également les albums de transfert vers Facebook, Flickr, les diaporamas plutôt réussis et les “souvenirs” comme les livres, les cartes ou les calendriers. Et depuis cette année, la détection de visages et la géolocalisation ont été rajoutées à la palette de possibilités de ce logiciel.

 

Toutefois, lorsqu’on a une immense photothèque comme moi (un peu plus de 23000 images et ceci que pour la bibliothèque principale), il est nécessaire de compléter le classement des albums ou des évènements par une excellente gestion de mots-clés qui permet de retrouver “ses petits” que soit dans iPhoto ou dans Spotlight.

 

Il est déjà possible d’ajouter des mots-clés dans iPhoto mais le système est très sommaire. Aussi, voici LE plugin qui crée des mots-clés hiérarchiques ! j’ai nommé KEYWORD MANAGER que j’utilise depuis bientôt 3 ans.

 

 

 

Grande utilisatrice d’Aperture pour le dématriçage des fichiers RAW, leur traitement et quelques retouches et effets, je trouve la gestion des mots-clés dans ce logiciel peu intuitive mais il est vrai que je me suis grandement habituée à Keyword Manager.

 

Je vais donc utiliser ma photothèque Aperture (qui est la porte d’entrée de mes fichiers photos sortis de la carte mémoire) dans iPhoto.

Pour ce faire, dans le menu “fichier” d’iPhoto, il suffit de cliquer sur “afficher la photothèque d’Aperture” et je peux importer les images, les albums (intelligents ou non) ou les projets (équivalents des évènements) dans ma photothèque iPhoto. Je ne suis pas obligée de faire une copie de ces images, généralement ce n’est qu’un raccourci, ce qui évite de faire grossir inutilement la bibliothèque d’iPhoto. Mes photos restent dans leurs répertoires d’origine.

 

affichage photothèque Aperture


 

Mon nouvel évènement est créé avec ces raccourcis de fichiers et je vais commencer à classer. Ainsi, iPhoto devient mon logiciel de cataloguage car c’est là qu’intervient Keyword Manager. Il est parfaitement intégré à iPhoto car il suffit de cliquer sur la petite clé en bas à gauche d’iPhoto pour faire apparaître deux fenêtres flottantes.

 

 

Capture d’écran clé bleue 590

Fenêtres flottantes de Keyword Mnager

La première dénommée “attribution rapide” permet de saisir son mot-clé (s’il existe déjà, il y aura complétion automatique). La saisie est donc extrêmement rapide. La seconde représente l’ensemble des mots-clés que l’on aura classés de façon hiérarchique : exemple France > Aquitaine > 24 > Sarlat

Ainsi, si l’on attribue dans la première fenêtre le nom Sarlat, c’est en fait les mots-clés France, Aquitaine, 24 et Sarlat qui seront intégrés. Cette fenêtre permet aussi de visualiser très simplement les mots-clés DEJA attribués à la photo.

La 2ème fenêtre permet aussi de nous rappeler la façon dont on a écrit un mot-clé (par expl. 24 et non pas Dordogne).

 

Ainsi, dans iPhoto, mes photos sont classées parfaitement et peuvent être publiées sur PicasaWEB, Twitter, Flickr, Facebook (j’en reste aux plugins d’export gratuits mais il y en a plein d’autres). Les mots-clés restent dans les tags de ces exports.

 

 

 

J’espère que vous regarderez iPhoto d’un autre “oeil” maintenant.

 

 

Keyword manager : http://www.bullstorm.se/KeywordManager.php (19 euros) est très régulièrement mis à jour pour s’adapter aux révisions annuelles d’iLife.

 

 

Votez !

6 commentaires to Pimp my iPhoto

  1. J’avoue que je suis tenté par ta présentation, alors en 2010 vais-je switcher vers iPhoto ??

  2. Merci @valmente pour cet article!
    L’approche bibliothèque est effectivement “perturbante” pour un switcher récent je le confirme, au point que je m’apprête à reprendre l’importation de toutes mes photos pour revenir à quelque chose que plus “maîtrisable”!
    Sinon, merci pour les plugins picasa et twitter!

  3. @Mat merci, je rappelle que tu peux garder garder tranquillement tes photos rangées dans tes dossiers et qu’il suffit de demander à iphoto de les importer SANS les copier dans sa bibliothèque (préférences, avancé). Ensuite, tu peux tout faire à partir d’iphoto : modifier, améliorer tes photos, leur ajouter des effets, les exporter (copies de travail) vers un dossier de sauvegarde, les exporter sur Twitter, FB, Flickr, Picasaweb… faire des supers diaporamas, des livres, des cartes, des calendriers, …
    Je sauvegarde mes meilleures photos sur l’ipod (synchro avec iTunes).
    Contrairement à Aperture, iPhoto gère aussi les vidéos de ton APN.
    Je trouve en définitive iPhoto meilleur et plus complet que l’excellent picasa (qui était mon logiciel photo sous windows).

  4. J’avais anticipé cette phase de ré-importation de l’ensemble de mes photos, et là, effectivement, j’ai plus de repère. Il faut juste que je fasse à nouveau la reconnaissance de visages….
    Est-ce une impression, sur la fonction redresser détériore un peu la qualité de l’image ? Plus que dans Picasa j’ai l’impression.
    Merci encore pour tous tes conseils.

  5. Serrurier Mac addict

    Si je ne m’abuse, il me smeble que iPhoto 09 compense certaines lacunes pour lequelles il y un plugin. Cela ne fait pas longtemps que je suis sur Leopard et que j’utilise la version 09 mais le partage Facebook et Flickr est désormais en natif.

  6. valmente

    C’est bien de iphoto version iLife 09 dont je parle dans mon article (voir le début où je parle effectivement de Flickr et FB) mais je vous présente d’autres possibilités offertes par ces plugins dont la grande majorité est gratuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.