Parallels Desktop 7 a mangé du Lion !

Par -

Prévue pour le 6 Septembre, l’équipe de Parallels Desktop a annoncé sur son site la sortie de Parallels Desktop 7.

Parallels Desktop 7
Parallels Desktop 7 version boite

Regroupant pas moins de 90 nouvelles fonctionnalités, la solution de virtualisation sort en version 7 et apporte le support d’OSX Lion dans ses bagages. Parmi les nouveautés notables, on retrouve la pleine intégration dans Lion (LaunchPad et Mission Control pour les applications Windows, quid du mode plein écran ?), le partage de l’iSight et des cameras FaceTime HD entre les applications Mac et Windows, le partage jusqu’à 1 Gb de mémoire vidéo pour la machine virtuelle et, celle que tout le monde attend, la virtualisation d’OSX Lion !

La licence l’autorisant désormais, même si des petits malins avaient déjà virtualisé Snow Leopard, Lion pourra être virtualisé dans Parallels Desktop 7.

Ajoutées à ces nouveautés, nous retrouvons des améliorations des performances 3D, de démarrage/arrêt Windows ainsi que lors de la copie de fichiers.

Enfin, l’ application (4.99€) pour iPad, iPod Touch et iPhone est révisée, permettant de contrôler le logiciel et la lecture de vidéos Flash depuis son périphérique Apple.

Pour terminer, parlons de ce qui fait mal, le prix.  La licence vous coûtera 79.99€ pour un premier achat (63.99€ pour la version éducation ou 99.99€ dans version « Switch to Mac » – pour la migration facile de données venant d’un PC) ou 49.99€ dans sa version mise à jour pour les possesseurs de la version 6.

Du côté des bonnes nouvelles, la mise à jour sera gratuite pour ceux qui ont acquis le logiciel après le 1er Août et, concurrence oblige, Parallels lance une opération séduction envers les utilisateurs de VMWare, le switch vous coûtera 29.99€, attention, l’opération est limitée !

Ingénieur

3 commentaires to Parallels Desktop 7 a mangé du Lion !

  1. 80 euros de logiciel + une licence de Windows : Ca fait un peu cher pour voir Windows sur son Mac Book !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.