Test Formula One 2009

Par -

Formula One 2009

Enfilez votre combinaison et votre casque, c’est parti pour un petit tour de Formule 1. Codemasters et Engine Rooms Game nous donnent la possibilité de devenir pilote au sein d’une monoplace, chose qui n’arrivera jamais dans la vie réelle pour la plus grande majorité d’entre nous. Alors profitons-en et voyons ce qu’il y a dans le moteur de ce Formula One 2009.

L’interface est claire et les menus succincts. Ici, on va droit au paddocks avec deux modes disponibles, le Time Trial (ou Meilleur Temps) et l’Endurance.

Les deux modes de jeu de Formula One 2009

Les deux modes de jeu de Formula One 2009

Le premier vous demandera d’être le plus rapide sur la piste et de faire le meilleur temps possible au tour (sur 2 à 5 tours). Pour le second, il vous faudra être régulier pour justifier d’un bon temps sur le total de la session (sur 6 à 12 tours).

En parlant de temps, vous pourrez vous mesurer au reste du monde grâce à AGON Online qui recense les records des différents joueurs. Et vous pourrez également partager vos exploits sur Twitter ou Facebook.

Tableau des scores AGON Online

Tableau des scores AGON Online

Le contenu de Formula One 2009 est une bonne surprise. On retrouve 17 circuits (avec indication du pilote détenant le record du tour) avec des classiques comme Monte-Carlo et Spa-Francorchamps. Et l’on pourra choisir 20 pilotes parmi 10 écuries prestigieuses.

A l’écran se trouve une mini carte assez précise et pratique vous indiquant le tracé du circuit.

Trois possibilités de jouer avec différents placements des commandes qui permettent de placer différemment les pédales de freins, d’accélérateur et le K.E.R.S.

De nombreuses aides au pilotages dans Formula One 2009 vous aideront à mieux appréhender la conduite de votre bolide.

L’assistance au freinage est possible et configurable en fonction de chacun. Sachant que vous gagnerez du temps à freiner vous-mêmes au bon moment. L’accéléromètre est très sensible par défaut, il faudra sûrement aller faire un tour du côté des réglages pour réduire la sensibilité.

La conduite est simplifiée par l’apparition de la trajectoire idéale, symbolisée par une ligne verte qui devient rouge lorsqu’il faut freiner. Pour autant, les indications sont pratiquement toujours trop tardives ou trop précoces, pas de demi-mesure.

Une autre option qu’il peut être bon de désactiver est l’inclinaison de l’horizon automatique.

Vous courez contre un fantôme symbolisant le meilleur temps ou votre meilleur temps si vous avez fait mieux, mais ne comptez pas vous frotter à d’autres concurrents sur la piste.

Au niveau visuel, la profondeur de champ est vraiment limite, ne vous attendez pas à pouvoir anticiper les virages facilement. Dans ces là, il faudra jeter un coup d’oeil à la mini carte qui vous sera particulièrement utile.

Trois vues sont disponibles: extérieure, route et cockpit. La vue extérieure se révèle trop basse pour avoir une bonne visibilité. La vue procurant le plus précision est la vue cockpit. Malheureusement, le volant ne tourne pas dans les virages, peut-être un détail mais ça limite l’immersion.

Les différentes vues disponibles dans Formula One 2009

Les différentes vues disponibles dans Formula One 2009

La modélisation des monoplaces et du décor est assez simpliste et donne l’impression d’une version pas tout à fait finalisée.

Le décor est fade et sans vie. Un bon point tout de même pour le ciel avec un rendu très agréable.

La musique de l’interface de Formula One 2009 est tout à fait appropriée et entraînante. Il n’y a pas de musique durant les courses mais connaissant le hurlement du moteur d’une Formule 1, on ne s’en étonnera pas. Le soucis est que le bruit correspondant normalement au moteur d’une monoplace est plus monotone et désagréable qu’en vrai.

Les bruits de passage sur les vibreurs sont plus que moyens, il aurait été bon d’avoir des vibrations à ce moment là.

L’impression de vitesse est moyenne, à 300 km/h… On ne le sent pas tout à fait. Le jeu reste tout de même assez fluide en général. Les rares ralentissements pouvant se présenter dans les lignes droites à très hautes vitesses (il faut noter que le test s’est fait sur un iPhone 3G donc je ne m’inquiète pas trop sur iPhone 3GS).

La prise en main est l’aspect le plus critiquable de Formula One 2009. En effet, les premiers tours de roues ne sont pas plaisants du tout et l’on a tendance à passer du mode “tondeuse” à “auto-tamponneuse” un peu trop souvent. Mon premier contact avec la conduite m’a tout de suite amené sur une mauvaise opinion du jeu. On s’y fait petit à petit et on comprend comment réagit la voiture en fonction de la vitesse, du freinage et de l’angle du virage, sans pour autant prendre entièrement plaisir à jouer tant la direction manque de souplesse.

Il n’y a pas de gestion des dégâts, du carburant ou encore de l’usure des pneus dans Formula One 2009. Ce qui aurait être un plus pour un jeu tel que celui-ci. Sachant que ces points sont très important stratégiquement en Formule 1.

Et si vous passez aux stands, le jeu vous propose de voir le tableau des scores, de rejouer ou encore de quitter mais pas de reprendre la suite de la course.

Formula One 2009 s’avère du coup très limité, un mode carrière aurait été intéressant et aurait fait bénéficier le jeu d’une meilleure durée de vie et d’un effet moins redondant.

Pour l’instant, les jeux de F1 sur l’AppStore se comptent sur les phalanges d’un doigt; pour autant le niveau de ce Formula One 2009 est en deçà de ce que l’on peut espérer pour un jeu de ce type et à ce prix.

Prix: 5,49€

Téléchargez F1 2009 sur l’AppStore

Thomacintosh

2 commentaires to Test Formula One 2009

  1. Bon test et plutôt d’accord avec celui-ci.
    Je lui préfère même BMW Sauber.
    J’attends avec impatience le prochain jeux de F1 sur iPhone.

  2. bon test, et bon score modial 😉

    Pour ce qui est de la vue externe, elles ont toujours été trop basses dans les jeux de F1. Quand a la vue du cockpit, je ne m’y fais pas!

    Moi j’attends avec impatience de pouvoir un jour m’acheter un iPhone… lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.