Sleep Cycle alarm clock, mode d’emploi

Par -

Sleep Cycle alarm clock, un nouveau succès pour les addictes de l’iPhone ?!? Sûrement. Retour sur le test d’une application étonnante.

sleep_cycle_explication

Je ne suis pas forcement un fan des applications iPhone qui ont pour cible la forme et la santé. Mais voilà, il y a quelques jours, une de ces applications a fait le buzz sur internet, avec une répercutions directe sur sa vente. Je vais donc vous présenter cette application et vous expliquer son fonctionnement.

Je précise que j’ai testé cette application sur une période de 5 jours pour assurer une bonne analyse.

Le principe

Sleep Cycle a deux fonctions. La première et principale fonction est de vous réveiller en douceur. Jusqu’à là rien d’extraordinaire. Seulement, ce réveil est couplé au capteur de l’iPhone et enregistre et analyse l’ensemble des mouvements détectés dans votre nuit de sommeil. 30 min avant l’heure indiquée au préalable, l’application va attendre le moment idéal pour vous réveiller. Si elle ne le trouve pas, elle vous réveillera à l’heure par défaut. A préciser qu’une période minimale de deux nuits est nécessaire pour assurer de bons résultats (calibrage de l’application).

sleepgraph

En plus du réveil, l’application vous propose le graphique résumant votre nuit sur les 3 phases principales d’un sommeil (éveille, rêve et sommeil profond).

sleep_cycle_analyse

Utile ou non, l’application vous permet aussi d’envoyer un rapport de votre nuit par e-mail ou sur un compte Facebook.

L’interface

Ni pauvre, ni riche, l’interface de Sleep Cycle n’est pas révolutionnaire mais affiche les informations simplement : les instructions détaillées (en anglais), un test pour voir si votre iPhone capte bien les mouvements sur votre lit, des paramètres (remise à zéro des données et de la calibration, choix de la musique), l‘alarme (choix de l’heure et réglage du son) et les statistiques enregistrées.

Le fonctionnement

Comme je l’ai dit précédemment, des instructions sont disponibles dès la page d’accueil et vous expliquent clairement l’utilisation de Sleep Cycle. Le hic est que les anglophobes ne vont pas être ravis car les explications sont textuelles et hors mis les deux images de présentation, vous devrez vous débrouiller pour comprendre le fonctionnement.

sleep_cycle_alarm3

Voici quelques étapes pour utiliser cette application simplement.

  • Étape 1, avant tout : Mettre l’iPhone en mode avion (pour diminuer les mauvaises ondes).
  • Étape 2, tester : Ouvrir Sleep Cycle puis l’onglet “test”. Appuyez sur start et placez l’iPhone, écran contre matelas, juste à côté de votre oreiller. Placez-vous à plat ventre sur le matelas puis retournez-vous doucement jusqu’à être sur le dos. Si vous entendez du bruit, c’est tout bon.
  • Étape 3, réglages : Cliquez sur l’onglet “Settings” puis “Select sound” et choisissez la musique que vous voulez écouter à votre réveil.
  • Étape 4, lancement : Allez sur l’onglet “Alarm”, vérifiez que le son est en mode normal, choisissez l’heure maximale à laquelle vous voulez être réveillés. Cliquez sur Start puis sur ok et enfin placez l’iPhone près de votre oreiller.

sleep_cycle_alarm

Conseils d’utilisation :

  • Pour éteindre le réveil, cliquez sur le bouton Home de l’iPhone.
  • Une fois l’alarme activée, n’éteignez pas l’iPhone avec le bouton Lock de l’iPhone.
  • Ne placez pas l’iPhone sous votre oreiller.
  • Placez l’iPhone écran contre matelas (voir sous la housse du matelas).
  • Branchez l’iPhone sur le secteur si vous n’avez plus assez de batterie.
  • sleep_cycle_explication2

Les plus Sleep Cycle

  • la question de savoir si votre sommeil a été efficace ne se pose plus,
  • la consommation raisonnable : environ 20% de la batterie,
  • les sonneries proposées qui réveillent en douceur,
  • l’enregistrement des données sur plusieurs nuit,
  • la moyenne des durées de sommeils.

les moins Sleep Cycle

  • l’interface uniquement en anglais,
  • l’obligation de mettre le son en mode normal,
  • L’utilisation sur l’iPad impossible ou très compromis 😀 .

Conclusion

Cette application ne sera pas indispensable à tout le monde, mais pourra rassurer les plus septiques qui doute de la qualité de leur sommeil. En bref, je me méfiais réellement de l’efficacité d’une telle application et je suis plutôt agréablement surpris avec plus de 50% de réveil positif.

Cette application est disponible sur l’AppStore au prix de 0,79€ seulement

Touche à tout du web & utilisateur des solutions d'Apple depuis des années.

17 commentaires to Sleep Cycle alarm clock, mode d’emploi

  1. J’ai essayé et ça me dit que je n’ai pas dormi… mon matelas doit être de trop bonne qualité…

  2. J’ai bien envie d’essayer cette application, moi qui dort plutôt mal ces derniers temps…

  3. N’est il pas justement déconseillé de laisser son Iphone prêt de sa tête toute la nuit si j’en croit les ondes ???!!

  4. D’où l’intérêt de réaliser l’étape 1 expliquée dans cet article, c’est à dire passer l’iPhone en mode Avion (coupe les fonctions GSM et wifi).

  5. ça ne fonctionnerait pas avec certains types de matelas, notamment ceux à mémoire de forme comme les Tempur.
    Après au bout de qq années, on connaît bien ses cycles de sommeil (moi en tous cas), ce qui fait que le weekend je me réveille à la même heure qu’en semaine, en fin de sommeil paradoxal (et comme ça on se souvient de ses rêves), alors je patiente un peu et hop c’est reparti pour le cycle suivant de 90 min pour faire la grasse mat’.

  6. babassdu22

    Je vais tester cette appli dès ce soir… j’ai de gros problèmes de réveil.
    En tout cas merci de faire decouvrir cette apli, et jolie site…

  7. Alain THOMAS

    intéressant, on va voir si cette app tient compte des apnées du sommeil 😉

  8. Sympathique votre explication!
    J’ai toujours eu de tres gros soucis de sommeil,

    J’ai testé cette application il y a trois jours, pour l’instant je ne peut pas en parler, hormis le fait que dans mon entourage ça fonctionne très bien.

    Premier jour je me suis couché à 4h du mat’, deuxième nuit j’ai fais nuit blanche, et troisième nuit je me suis couché à 1h30, de ce fait il faut que je re-calibre pour vraiment pouvoir tester, mais bizarrement je crois en cette application, je reviendrais vers vous pour vous tenir au courant 😉

  9. Malheuresement, l’iPod touch ne possède pas le capteur utilisé par l’application qui détecte la présence d’un visage quand on le mets prêt de l’oreille.

  10. Oui ça fonctionne sur iPod Touch (2G en tout cas), sauf que l’écran ne s’éteind pas (sinon ça coupe l’accéléromètre) ce qui fait qu’il consomme plus de batterie

  11. L’éditeur spécifie bien que l’appli n’est faites que pour les iPhones. Aucun résultat n’est donc assuré étant donné que l’appli ne fonctionne pas correctement sur iTouch

  12. Alexandre

    Je confirme, avec l’ipod touch ça ne fonctionne pas. J’ai tout essayé. Ecran allumé ou éteint, sur secteur ou sur batterie. Ou alors, c’est que la nuit je suis mort. Dommage que ce n’est pas annoncé dans la présentation de l’application.

  13. C’est du pur arnaque! les graphique sont faux il est impossible de déterminer “Dreaming” ou “Deep Sleep” seulement par l’actimétrie!

    Et le logiciel a été testé par exemple par des journaux en Allemagne et même sur l’étagère le iPhone avait trouvé des phases de sommeil différentes!!!!
    Moi j’ai pris le Sleep*****, oui bien plus cher mais au moins ça marche et sans ondes de GSM et sans fil électrique etc!

    [ATTENTION : Ce commentaire a été associé au site de l’éditeur du produit cité. Ce commentaire pourrait avoir un but commercial.]

  14. Capitaine Haddock

    @leo : Il est évident que ton commentaire n’est pas objectif.

    Ces études sont introuvable sur la toile et le produit que tu mentionnes n’est pas du tout comparable avec cette application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.