MOOG FILTATRON

Par -

Une légende de la synthèse à portée de… Doigts.


Ce n’est un secret pour personne, la composition musicale a énormément évolué depuis l’apparition de l’informatique dite ‘domestique’. Les ordinateurs ont apporté une aisance d’utilisation et une disponibilité d’outils que seuls les plus gros studios d’enregistrement pouvaient, à une époque, se permettre.

Beaucoup de musiciens travaillent aujourd’hui sur une base DAW (Digital Audio Workstation) + Plugins (Au/VST/Direct X) leur offrant tout le nécessaire pour enregistrer, éditer, mixer et parfois même masteriser les compositions.

Les iPod Touch, iPhone et iPad annoncent eux aussi un nouveau tournant dans l’approche de la création musicale offrant à leurs utilisateurs un contrôle tactile des différents paramètres agissant sur le son.

Ajoutez y la portabilité de ces outils et vous comprendrez vite que les limites entre l’inspiration et la réalisation des idées se réduit incroyablement. Il n’est plus rare de se retrouver à composer une mélodie ou à modeler une texture sonore dans des endroits aussi improbables que le métro, une salle d’attente ou même dans son lit avant de se coucher…

MOOG, fleuron de la synthèse et fabriquant d’équipement de renomée internationale l’a bien compris et propose le ‘Filtatron’, une application à la hauteur de leur réputation.

Trois sources sonores s’offrent à vous, lesquelles peuvent toutes êtres traitées par les différents effets.

LINE : Utilise le micro intégré de votre iPod Touch/iPhone/iPad vous permettant de travailler avec la matière sonore de votre choix tel que la voix, un bruit ou une ambiance.

SAMPLER : Chargez vos propres sons via iTunes et le Filtatron vous permettra des traitements ‘MOOG style’ du plus bel effet.

VCO : Entrez dans la légende ‘MOOG’ et générez vos propres sons synthétiques. Réveillez le Jean Michel Jarre qui sommeille en vous…

Les effets sont incroyables et de trés bonne qualité. Le Filtatron comme son nom l’indique est tout d’abord équipé d’un filtre résonant LP (Low Pass) et HP (High Pass) 4 pôles , de réglages d’enveloppe et d’un LFO (Low Frequency Oscillator) offrant 5 formes d’ondes différentes.

Un amplificateur permettant de pousser le son jusqu’à une distortion totale voir même une ‘self oscilliation’ et un Delay équipé lui aussi de son propre LFO, d’un réglage de Feedback et d’une synchronisation.

La page ‘PADS’ quand à elle exploite au mieux la magie ‘Touch‘ d’Apple et ses formidables écrans ‘Retina’.

Ici le filtre (VCF), le LFO et le Delay offrent chacun deux paramètres réglables au doigt (et à l’oeil…) avec une précision impressionnante. Il en va de même pour le VCO, l’enveloppe et l’amplification.

Nous sommes au coeur de la manipulation en temps réel de la matière sonore.

L’emploi d’un stylet (optionnel) peut s’avérer être une très bonne idée pour ceux et celles qui souhaiteraient encore plus de précision dans les différents réglages de paramètres.

A noter que le VCO offre un petit cadenas qui, lorsqu’il est activé, transforme l’écran ‘PAD’ en clavier. Ainsi, l’utilisateur peut agir sur le son émit par le VCO via les notes MIDI (B0 – A#1) mais aussi les fréquences en Hertz (30.87 Hz – 58.27 Hz).

Le VCO offre quand à lui quatre réglages supplémentaires. La fréquence (de 0.5 à 1200 Hz), le ‘release’ (temps de relâchement d’une note), le ‘waveform’ (forme d’onde) offrant deux positions ‘Sawtooth’ et ‘Square’ ainsi qu’une option appelée ‘Enabled’ permettant au VCO d’être constamment audible ou alors seulement par pression de note.

Les possibilités de créations sont larges et les fonctions aisément accessibles même pour ceux et celles qui n’ont pas forcément de connaissances techniques en termes de MIDI, fréquences Hertz ou autres formes d’ondes. Grâce à une interface très intuitive, le Filtatron permet le jeu musical à quiconque possède des doigts et un minimum de curiosité…

Il est même possible de charger un morceau provenant de l’une ou l’autre de vos playlists iTunes et de le transformer en utilisant les effets inclus dans le Filtatron.

La partie ‘Sampler’ n’est pas en reste et comme décrit plus haut, bénéficie de tous les effets disponibles pour une transformation fine ou totale du fichier sonore d’origine.

La forme d’onde de votre sample s’affiche en bleu clair et deux marqueurs de couleur verte et rouge vous indique respectivement le début et la fin de votre sample. Il vous est possible de les positionner selon vos besoins juste en les faisant glisser vers la droite ou la gauche.

En dessous se trouve les paramètres classiques de lecture et d’enregistrement.

L’enregistrement prends en compte absolument tout ce que vous entendez dans le Filtatron incluant le Line In, le Sampler, le VCO, les effets. Le tout est sauvegardé dans un fichier .WAV qui peut ensuite être exporté via FTP.

A noter que si votre enregistrement est en dessous de 10 mega-octets, il est directement ré-utilisable dans le sampler permettant de créer une première couche sonore, d’y ajouter des effets, d’utiliser de nouveau cette même couche sonore et ainsi de suite… Des sons totalement inédits peuvent être obtenus par le biais de cette technique de ‘layering’ sonore.

Le bouton ‘Rate’ vous permet de lire votre sample en vitesse accélérée, ralentie ou même à l’envers…

Vos samples ou échantillons sonores sont listés en dessous et il vous suffit de naviguer et sélectioner celui dont vous avez besoin pour qu’il se charge automatiquement dans le sampler.

Il est aussi possible de copier/coller vos sons venant d’autres applications dans le Filtatron ou vers d’autres applications à partir du Filtatron.

Des presets sont disponible sur une page dédiée et enfin un mode d’emploi et une liste de définitions des termes vous aideront à manipuler cette application avec précision.

Le MOOG Filtatron est une application définitivement professionnelle mais avec une interface si claire et facile à utiliser qu’elle se destine a quiconque ayant un certain intérêt pour la création musicale. Et bien que destiné au marché ‘mobile’, le Filtatron trouvera aisément sa place dans une configuration studio.

Disponible sur le iTunes AppStore au prix de 5.99 Euros.

Plus d'informations : http://wildtek.free.fr http://wildtek.tumblr.com

3 commentaires to MOOG FILTATRON

  1. wow! je ne savais même pas que ce genre d’appareil existe. et bien cela va rendre la vie a mon groupe bien agréable…petit concert en plein air.

    En temps normal on doit louer une petite camionnette pour déposer les amplis tout en passant un temps fou a tout régler.

  2. Salut Nat,

    Je me demande si l’iPhone + Moog Filtatron pourrait supporter la comparaison avec de vrais amplis mais avec les bons câbles et un peu d’astuce, il y a déjà possibilité de travailler proprement.

    Tiens moi au courant, je suis assez curieux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.