Les fautes d’orthographe II le retour !

Par -

Ce n’est pas tout de vénérer une firme comme celle de Cupertino sans de temps en temps redescendre sur Terre,
et se rendre compte que l’erreur est humaine et les fautes d’orthographe aussi, même venant d’Apple.

Voici donc une bourde repérée par MacQuébec sur le site Franco-Canadien d’Apple :

Faute d’orthographe Apple iPod

Allez ! encore un petit coup de rouge pour la route ?

Sinon il y avait aussi celle-là, repérée il y a quelque temps déjà.

Administrateur et rédacteur chez BDM

10 commentaires to Les fautes d’orthographe II le retour !

  1. Excellent… je viens aussi de trouver une belle faute, mais sur un photocopieur (cf URL).

  2. Oui pas mal, encore heureux que celui-ci ne photocopie pas en rajoutant des fautes d’orthographes 😉

  3. Metabisulfide

    Comme on se sent moins seul… mais ne ditons pas que l’erreur est humaine 😉

  4. ã?ªã?¼ã??21 æ??é??

    I always see your blog.
    I am looking forward to renewal of your blog.
    Please take a look my site, if it’s possible.

  5. Oula, y’a du spam dans le coin.. 😕

    Juste pour les fautes, je me souviens encore du manuel de mon Performa 475 (offert à Noël).. C’est à peine si c’était déchiffrable en français… Apple a quand même fait beaucoup d’efforts pour internationaliser son contenu proprement.
    Mais ça reste très difficile de controler son marketing dans 90 langues, tout en gardant la culture du secret…

  6. un fournisseur d’adsl a fait pire, au lieu d’indiquer le débit en bites ils l’ont fait en octets, et de ce coup toutes les affiches dans les rue sont remplacées très vite, et oui l’erreur est humaine mais ces fautes coutent parfois le job des responsables marketing

  7. Coca-Cola Zéro …
    … oui mais zéro … pointé en orthographe !

    – “Le goût de Coca-Cola avec zero sucres, c’est possible”
    sur son site http://www.coca-cola.fr/coca-cola-zero/
    – même faute sur http://www.coca-cola.fr/informations-produits/coca-cola-zero.html
    “Coca-Cola zero, c’est une subtile combinaison d’ingrédients restituant le goût d’un Coca-Cola, mais avec zero sucres.”

    – pire la Marque s’explique pour justifer que ce pluriel pour quelque chose ‘qui n’existe donc pas nécessite le pluriel’, qu’elle applique alors avec moults détails en s’entêtant à écrire avec deux s : “aucun sucres simples”.
    On relève :
    “Quelle est la différence entre Coca-Cola zero et Coca-Cola light ?
    Coca-Cola zero, c’est une subtile combinaison d’ingrédients restituant le goût d’un Coca-Cola, mais avec zero sucres. Le goût de Coca-Cola light est spécifique, unique et plus léger.
    Pourquoi un « s » à « zero sucres » ?
    Lorsque « sucres » prend un « s », il s’agit de sucres simples : le glucose, le fructose, le saccharose. Lorsqu’il ne prend pas de « s », il s’agit de saccharose uniquement. Or Coca-Cola zero ne contient aucun sucres simples.
    Y-a-t-il des édulcorants dans Coca-Cola zero ?
    Oui. La recette de Coca-Cola zero est composée d’une combinaison d’aspartame et acésulfame-k pour apporter le goût sucré sans les calories.”

    Mais en grammaire française, quand il n’y a pas de matière, la langue française n’a jamais accepté le pluriel, même s’il s’agit de choses différentes et surtout tant que c’est écrit derrière le mot “sans …”.

    Ce publicitaire devrait revoir son professeur de français avant de s’enfoncer plus profondément dans la même erreur, mettant ainsi nos enfants face à un dilemne :
    – croire le professeur de français
    – ou ce qui est écrit sur les produits et site de Coca-Cola, une société avant toute chose étrangère à notre ceulture, us et coutumes, langue et grammaire.

    S’il y a plusieurs sucres ou sortes de sucres, le fait de ne plus en avoir, et de passer en dessous de l’unité (soit moins de un sucre ou moins d’une sorte de sucre) ne serait-ce donc que pour un seul, n’est pas justifiable de passer outre cette règle de base de la grammaire française.

    Plusieurs 2 et + = pluriel !
    Un et moins de 1 = singulier et ce quoi qu’en soient ses explications.

    Il est vrai que nous sommes d’un pays où l’on dit :
    – je suis né(e) le …
    eux sont d’un autre pays où l’on dit
    – I was born on …
    et que chacun s’accorde à faire reporter l’erreur de l’autre sur ses coutumes personnelles. Mais à partir où l’un veut vendre à l’autre, ce n’est pas au vendeur de forcer l’acheteur à changer ses coutumes mais à lui à s’y adapter.

    C’est exactement comme cela que les Pères Noël de nos ancêtres qui autrefois portaient des habits verts, portent à présent un habit rouge aux couleurs de cette marque.

    Si l’erreur est humaine, persister dans la même erreur est autre chose … à vous de réfléchir à quoi !

    Best regards,
    agd

  8. Publicité sur les arrêt de bus en ce moment:
    Provenant de SFR: “Avec facebook sur mon mobile, c’est moi qui faiT la loi.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.